Art Gallery



De glissements en effacements progressifs, de simplifications formelles en réductions radicales, les structures géométriques des oeuvres récentes de Stämpfli semblent mettre en question et au défi ce qui fut des années durant l'objet unique de sa peinture, ce pneu de voiture et sa trace dont l'artiste dit encore qu'il reste la source de son inspiration.

Peter Stämpfli isole, agrandit, découpe, fragmente, et met en perspective une part infime du réel. Seule compte l'organisation abstraite d'une surface où se conjugent des rythmes géométriques aux angles aigus et des couleurs affirmant la primauté d'une seule réalité, la peinture.

Kaba, 2006

76 x 56,5 cm
Pastel sur papier

 

 


 

Stampfli

Molda, 2005

bronze, 17,7 x 11,8 x 11 cm